Les pièces essentielles du karting

Le 15/05/2014 à 06h16 - Matériel de karting

La passion du kart ne se limite pas qu’au pilotage, il s’agit aussi de bien entretenir celui-ci. Comme tout engin mécanique, le kart est assemblé de manière précise. Parmi ceux-là, il y a les pièces incontournables, et les pièces qui jouent un rôle complémentaire.
Selon le type de kart, et l’utilisation voulue, celles-ci varient et évoluent en même temps selon les besoins des pilotes. Certaines doivent être bien vérifiées avant et après une course, pour éviter les problèmes, voire même un accident. Nous nous concentrerons uniquement sur les pièces essentielles du kart.
karting pièces essentielles

Au niveau du moteur
Un kart ne pouvant fonctionner sans moteur, il est donc plus intéressant de connaître les pièces principales de celui-ci.
Le carburateur est l’une des pièces maîtresses pour un kart. Il assure déjà le bon démarrage de l’engin, et doit être bien réglé pour un  fonctionnement optimal de l’ensemble moteur. Il y a également la bougie qui assure l’allumage. Selon le type de  moteur, il existe plusieurs types de bougies, que l’on choisira minutieusement.
Le piston, qui assure un rôle de compresseur au niveau de la paroi du cylindre, est précieux sur un moteur de kart. Il y a également les joints qui sont indispensables pour contenir les gaz du moteur, mais aussi des liquides.
La couronne est tout aussi importante, puisque le régime du moteur dépend de sa taille. Elle peut être adaptée selon le type circuit à parcourir.
Une culasse est aussi présente sur le moteur, et joue un rôle de compresseur. Enfin, il y a le carter, qui est relié au vilebrequin et au cylindre, tout en offrant une étanchéité maximum à l’ensemble.

Au niveau du châssis
Le châssis est composé de très nombreuses pièces qui doivent être parfaitement emboîtées pour garantir la rigidité du kart. On peut dire qu’il est la base même de l’ensemble du kart puisque c’est sur lui que vient se poser tout le reste, y compris le moteur et le siège. Pour le kart, il peut facilement être assemblé à la main, ce qui ne prend pas plus de quelques heures. Un châssis bien monté permet de jouir de la puissance du kart de façon optimale.
Ensuite, il y a les barres de protection qui sont constituées du pare-chocs arrière et de la barre anti-encastrement. Toujours dans le châssis, on a les moyeux jantes, qui servent à encadrer les jantes arrière. Ils apportent un meilleur équilibre à l’arrière du bolide. A l’avant, il y a le spoiler, qui constitue le pare-chocs avant. Il est conçu de manière à apporter une meilleure esthétique, mais contribue aussi à la bonne conduite grâce à son profil. Les pédales d’un kart sont très sensibles, et doivent être bien ajustées. Les freins doivent particulièrement être bien protégés pour diminuer les risques durant une course.
Les pneus jouent également un rôle essentiel. Leur adhérence, leur largeur et d’autres points encore sont à prendre en compte. Ils diffèrent selon la catégorie du kart, ou tout simplement selon le choix que voudra faire le pilote. En compétition, chaque élément fait l’objet d’une observation stricte, et peut aboutir à la disqualification en cas de non-conformité.